Gros incendie dans une zone industrielle et technologique à Laufen

Major fire in an industrial and technological park in Laufen

Tôt vendredi matin 10 juillet 2020 un incendie majeur a entièrement détruit des bâtiments d’une superficie de 20 000 m2 dans la zone industrielle et technologique de Laufen. 220 membres de 10 corps de sapeurs-pompiers des cantons de Bâle-Campagne, Bâle-Ville et Soleure ainsi que le personnel
d’autres organisations ont été déployés. Les travaux d’extinction ont été compliqués par le débit insuffisant du réseau d’eau disponible et de plus
un transport d’eau a dû être mis en place depuis la Birse. Aucun blessé n’est à déplorer suite à l’incendie et à l’intervention des pompiers. Les dégâts se chiffrent cependant à largement plus d’un million de Francs.

Le vendredi 10 juillet 2020 au matin, à 3 h 14, un système de détection d’incendie dans la zone industrielle et technologique de Laufen BL a déclenché une alarme automatique au centre d’intervention de Bâle-Campagne. Celle-ci, conformément au dispositif d’alarme, a alerté en une minute les sapeurs-pompiers de la base de Laufental par biper. La zone industrielle reposait sur l’utilisation du bâti sur le site
de l’ancienne Usine de céramique Laufen.

Quatre minutes après le premier message, un passant qui se rendait à son travail
signalait un fort dégagement de fumée sur le site et que des flammes sortaient déjà des toits. Une alarme générale a été immédiatement déclenchée sur l’ensemble des casernes de sapeurs-pompiers de Laufental, qui, avec tout leur matériel, dont le Bronto F32TLK, se sont rapidement rendus sur les lieux de l’incendie.

L’officier de service de l’inspection des pompiers des deux Bâle a également été sollicité. Arrivé sur place peu de temps après, le chef des opérations des pompiers de la caserne de Laufental a observé des vitrines éclater, ainsi que dans un bâtiment, un dégagement de fumée s’enflammer et l’embrasement généralisé des locaux d’un marchand de motos. Il a immédiatement offert le renfort additionnel des pompiers de Reinach avec un camion d’intervention et le bras élévateur articulé Bronto F38RL. Appuyés peu de temps après par les pompiers de Brislach.

En raison de la confusion régnant sur le site, l’officier de service de l’inspection des pompiers des deux Bâle a pris la direction des opérations peu après 4 heures du matin, et laissé d’autres équipes et matériels prendre la suite. C’est ainsi que seront mis à disposition, entre autres, le bras élévateur articulé Bronto F32TLK de la caserne des pompiers de Sissach ainsi que le bras élévateur articulé des pompiers professionnels de Bâle et le Bronto F55RPX des pompiers d’entreprise Roche.

Major fire in an industrial and technological park in Laufen
Bronto Skylift F55RPX

Deux problèmes pour l’opération

 

Le commandant Martin Bleuler, chef des opérations de l’inspection des pompiers des deux Bâle, désigne deux problèmes principaux apparus pendant l’opération : L’approvisionnement en eau et la lutte contre les foyers dans les bâtiments aux multiples recoins, avec en outre l’effondrement des toits et des murs des halls 6 à 9 qui ont rapidement interdit une attaque depuis l’intérieur.

Dans un premier temps, il y avait suffisamment d’eau accessible par le réseau des bouches d’incendie. Cependant plus l’incendie s’étendait plus il est apparu clairement que l’approvisionnement en eau ne pouvait être réalisé que par un transport d’eau depuis un plan d’eau. À 06 h 13 l’Hydrosub des sapeurs-pompiers professionnels de Bâle-Ville a été installé, permettant le transport de l’eau à partir de la rivière Birse.

Le deuxième problème était qu’en raison des grandes dimensions extérieures d’environ 140 x 140 m
l’accès aux foyers n’a pas pu être maîtrisé avec les moyens des pompiers. Il a fallu faire appel
à des engins de BTP d’une entreprise de construction locale qui ont ouvert une percée par le Sud-Est dans les halls incendiés, à travers laquelle un bras élévateur articulé et un véhicule anti-incendie ont pu pénétrer.

Au total, il y avait 220 pompiers avec 12 véhicules anti-incendie, 7 bras élévateurs articulés, 2
véhicules d’intervention et 35 véhicules légers pour le transport, la logistique et les équipements spéciaux ont été mis en œuvre pour les pompiers sur place avec les services de suivi pendant les travaux de nettoyage qui ont duré plus de 36 heures.


Cet article a été créé à l’aide des notes du Cdt Martin Bleuler (FWI)
ainsi que d’un article du « Löschblatt » 2/2020 des pompiers des deux Bâle

Basellandschaftliche Gebäudeversicherung (BGV)

La Basellandschaftliche Gebäudeversicherung (BGV) – Assurance immobilière du pays de Bâle – est le centre de compétence dans le canton de Bâle-Campagne pour la prévention, les pompiers et l’assurance. Elle a des missions relevant de la puissance publique en matière de direction et de coordination des pompiers. Elle fournit des conseils aux municipalités et ses contributions allègent la charge de la communauté. Au sein de la BGV se trouve l’inspection des pompiers
le centre de compétence pour la lutte contre les dommages. Elle remplit les fonctions légales du canton dans le secteur des sapeurs-pompiers et assure l’exécution des tâches dans le domaine des pompiers.

Le canton de Bâle-Campagne couvre une superficie de 518 km2 et compte 228 000 habitants.

Le canton de Bâle-Campagne dispose lui-même de 3 bras élévateurs articulés de type Bronto, 2 F32TLK (2017) stationnés dans les points d’appui de Laufenthal et Sissach ainsi que d’un F38RL (2005) à Reinach.

Welcome to Bronto Skylift.
Please choose your region/language.

X